Lettre aux Habitants de la Communauté de Communes du Canton de la Chambre

Bien vivre ensemble et halte aux incivilités

Madame, Monsieur,

La période que nous vivons est rythmée par internet et les réseaux sociaux, ceci est à la fois la meilleure et la pire des choses.

Les outils et les informations mis à notre portée en temps réel constituent un atout et une avancée indéniables pour notre époque mais cet intérêt est entaché par certaines images insoutenables et les incitations au « tout est permis » !

Aussi, comme il n’ y a plus d’autres repères pour notre jeunesse, des actions et des exactions sont commises au quotidien sur notre territoire, engendrant des conséquences déplorables comme notamment :

  • des milliers d’euros dépensés par nos communes pour réparer les dégradations,
  • un climat d’insécurité permanent pour la population,
  • une image ternie par les médias qui relatent ces faits et un effet repoussoir pour celles et ceux qui projettent de s’installer sur notre territoire, les particuliers mais aussi les entreprises créatrices d’emplois,
  • des parents inquiets qui, pour certains, assument pour l’instant les conséquences des actes délictueux et qui tous doivent prendre connaissance de l’effet désastreux de la situation,
  • des élus excédés qui finissent par envisager des mesures toujours plus fortes pour endiguer le mal.

Nous devons tous réagir afin de préserver notre « bien vivre ensemble » !

Avant de tomber dans la répression systématique, les élus de la Communauté de Communes du Canton de La Chambre ont décidé :

  • d’ étudier, pour les générations plus jeunes, des actions en partenariat avec des éducateurs de rue,
  • l’extension des arrêtés municipaux interdisant les regroupements nocturnes dans des lieux à risques,

Et si cela ne donnait aucun résultat :

  • de demander à la gendarmerie de sévir dans toutes les communes du territoire et de verbaliser sans état d’âme.

Ces actions devraient faire baisser les tensions et améliorer rapidement la situation.

Partagez cet article