La chaufferie bois

Le développement des énergies renouvelables nécessite forcément l’implication des collectivités locales.

La motivation de Saint Etienne de Cuines et l’opportunité du « plan bois » ont conduit à la réalisation d’une chaufferie à bois.

photo

Cette technologie, innovante, assure l’indépendance énergétique de la commune et génère une activité économique par la valorisation des ressources locales et l’entretien de l’espace forestier.

Plus de 600 personnes bénéficient, d’ores et déjà de cette énergie enracinée durablement dans l’avenir.

 

Bâtiment central

La chaufferie de 125 m² fonctionne avec une chaudière bois de 800 KW et un apport gaz en complément.
Le hangar de stockage de 290 m² avec silo semi-enterré de 80 m3 permet une autonomie 3 à 4 jours.

 

Le réseau de chaleur

13 bâtiments sont raccordés:

  • Le collège,
  • 4 bâtiments de l’OPAC soit 66 logements,
  • 8 bâtiments communaux.

La puissance raccordée est de 1300 KW pour un réseau de 1 kilomètre.

 

Exploitation

La chaufferie bois est gérée en régie municipale à autonomie financière.

Elle est approvisionnée en plaquettes forestière (bois déchiqueté, 75%) et bois de rebut (25%).
Cette proportion a évolué dans le temps en faveur de la plaquette forestière en raison des prix de l’énergie.

La consommation de bois prévue est de 500 à 600 T/an.
La consommation réalisée au cours de la saison 2013 a été de 450T.

La chaleur fournie, 900 à 1200 MWh/an, équivaut à environ 100 000L de fioul.

Le prix moyen de cette chaleur est d’environ 0,056 € / KWh.